L'implantation et le suivi de la collection se situent dans le cadre d'une co-organisation entre les associations : "Jardin des Castors de l'Hers", "Pétanielle" , "Herbes Fraîches et Folles en Ville".
Le terrain a été préparé a mis à disposition du jardin des castors de l'Hers par la mairie de Toulouse

Pour accéder au terrain où se trouve la collection, cliquez Ici

la visite de la collection aura lieu le samedi 25 juin à partir de 10h
voir le programme ici

Le journal :

jeudi 3 décembre 2015 : semis de la collection

semis1

Une dizaine de jardiniers étaient présents (et actifs) avec serfouettes, râteaux, crocs à fumier... pour semer 43 variétés de blé et d'orge de la collection de Pétanielle qui en comporte en tout 80.
Il aura fallu un peu plus de 2h.

dessin

.
.

L'implantation avec le piquetage avait été effectué le samedi précédent selon le dessin ci-contre proposé par Sophie Perrault

. .

semis 2 semis 3

Sur ces 2 photos, on devine au fond le "jardin des castors de l'hers", partenaire du projet (cliquez sur les photos pour agrandir)

L'endroit voit passer de nombreux piétons et cyclistes. Plusieurs personnes se sont arrêtées pour nous demander ce qu'on faisait.

filet1

Les parties semées ont été recouvertes de filets pour éviter les dégâts que pourraient causer chiens, chats, pigeons...
Ces filets matérialisent grossièrement les 3 grands épis :

  • à gauche, épeautres, amidonniers, blés durs et blés poulards
  • au centre (le plus grand) les blés tendres
  • à droite orges, avoine et seigle.
  • en bas les feuilles : quelques blés cultivés par les paysans de Pétanielle

filet2 filet3

Dimanche 20 décembre 2015 : levée

Un peu plus de 15 jours après le semis, presque toutes les variétés ont bien levé.

DSC_0330a.JPG
Regardez bien à travers les filets !

DSC_0324a.JPG
Nettement plus visibles, l'orge du Tarn et l'orge Nawar

DSC_0323a.JPG DSC_0325a.JPG DSC_0326a.JPG DSC_0330a.JPG

Samedi 30 janvier : dépose des filets et 1er entretien de la collection

Nous nous somme retrouvés à 15 jardiniers de Pétanielle et du jardin des Castors de l'Hers
le beau temps était avec nous

comme prévu nous avons :

  • retiré les filets de protection
  • retiré les (très nombreuses) pierres
  • sarclé autour et à l'intérieur des micro parcelles


20160130_151826a.jpg Tout ce travail a été effectué en un peu moins de 2h... mais nous avons fignolé !
en continuant à aplanir et dépierrer le terrain et surtout, en délimitant chaque micro parcelle avec des petites pierres

20160130_144902a.jpg 20160130_144913a.jpg 20160130_151839.jpg 20160130_144756.jpg

fin avril : 2ème entretien de la collection

à cette saison, tout pousse : les blés comme l'herbe !
les parcelles ont été détourées par le jardin des Castors de l'Hers, puis la mairie de Toulouse a passé la tondeuse
Les parcelles apparaissent très bien
vue_generale.JPG

2 orges ont déjà leurs épis
orge_Kabylie2.JPG
orge de Kabylie

Arabi_Aswad.JPG
Arabi Aswad

18 mai : 3ème entretien

Le rendez-vous était à 19h. Il s'agissait juste de l'arrachage des adventices dans les parcelles
Nous avons débuté à 5 personnes et fini à 10. 1heure aura suffi. DSC_0033a.JPG
DSC_0035a.JPG
Nous avons eu la mauvaise surprise de voir que l'un des orges avait été complètement pillé par les oiseaux. À droite sur la photo on voit des épis jaunes : en fait il ne reste que la partie centrale de l'épi, iI n'y a plus de grains.
Une pose de filets s'avère nécessaire dans ce lieu où il n'y a pas de cultures et beaucoup d'oiseaux !
DSC_0036a.JPG
ce qui reste de l'orge de Nawar

DSC_0037a.JPG
L'escourgeon de Dijon et l'orge nue italienne sont maintenant protégés

DSC_0038a.JPG
Les orges avec au milieu l'orge de Nawar

le 26 mai : pose du grand filet

DSC_0045a.JPG

Avec 3 morceaux du grand filet (8m*100m), les différentes parties de la collection ont été entièrement recouvertes. Les blés, les orges... sont à l'abri et peuvent continuer tranquillement à mûrir.
DSC_0040a.JPG

Il a fallu environ 1h30 à 8 personnes pour effectuer cette opération.
Un petit coup de tondeuse et le placement des panonceaux pour chaque variété constituera le dernier travail 1 ou 2 jours avant la journée festive du 25 juin.